• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 20 novembre 2009

Archive journalière du 20 nov 2009

Question écrite au Gouvernement : les perspectives de carrière pour les Professeurs d’Enseignement Général de Collège (PEGC)

Ministère interrogé : Ministère de l’éducation nationale
Question n° 38-66649

Mme Annick Girardin interroge M. le ministre de l’éducation nationale sur la fin de carrière des Professeurs d’Enseignement Général de Collège (PEGC). Les corps académiques PEGC, mis en extinction depuis 1986, comptent aujourd’hui près de 7000 PEGC en activité dont la moyenne d’âge est de 56 ans 3 mois. Ils étaient 65000 en 1993, lorsque le Ministère de l’Education leur a adressé à chacun un courrier dans lequel était précisé : « Comme le Ministre l’a annoncé lors de la signature du relevé de conclusions du 8 février, la dernière étape vient d’être franchie, par l’ouverture, dès la rentrée scolaire prochaine, de perspectives de carrière désormais identiques à celles des certifiés et des professeurs d’EPS ». Seize ans plus tard, cet engagement n’est toujours pas respecté, malgré les nombreuses réitérations ministérielles et démarches syndicales. Dans la mesure où il est inacceptable que la parole gouvernementale ne soit pas tenue, elle lui demande des précisions quant aux mesures qui seront mises en oeuvre pour remédier à cet état de fait et ouvrir aux PEGC des perspectives de carrière réellement identiques à celles des certifiés et des professeurs d’EPS.

Question écrite au Gouvernement : quel avenir pour RFO ?

Ministère interrogé : Ministère de la culture et de la communication
Question n° 38-66650

Mme Annick Girardin alerte M. le ministre de la culture et de la communication sur l’avenir du Réseau France Outre-mer (RFO) dans la nouvelle organisation de France Télévisions. En effet, depuis plusieurs années, le Gouvernement et les responsables de France Télévisions se sont engagés à plusieurs reprises à ce que la production propre de RFO soit développée, que la visibilité de l’outre-mer soit améliorée et que la mobilité et la promotion des personnels soit facilitée. Or, tous les constats amènent à conclure qu’aucun de ces engagements n’est tenu pour l’instant : la production locale a diminué sur les antennes régionales de RFO, France Ô rediffuse des programmes vieux de plusieurs années, les antennes nationales demeurent fermées aux programmes de RFO, les sujets concernant l’outre-mer sont quasi-absents des journaux métropolitains et les inégalités entre les professionnels de RFO, dont tout particulièrement les originaires de l’outre-mer, et leurs collègues des autres chaînes sont toujours aussi grandes. A la veille de l’arrivée de la TNT en outre-mer qui mettra inévitablement RFO en difficulté par la diffusion directe des chaînes auxquelles il s’alimente, l’absence singulière de cadres de RFO de la nouvelle organisation de France Télévisions se fait sentir. Aussi, elle lui demande les intentions du Gouvernement quant aux mesures d’urgence à mettre en place pour assurer à RFO toute sa place au sein de la nouvelle organisation, mesures pouvant inclure notamment l’identification d’un budget affecté à l’augmentation de l’offre propre de RFO, des engagements chiffrés de diffusion des programmes de RFO dans le cahier des charges révisé, un plan de gestion prévisionnelle des personnels de RFO, avec des objectifs quantitatifs de mobilité et de promotion, ou encore la préservation, au minimum, d’une direction du réseau ultramarin indépendante de la direction du réseau métropolitain.

Politique maritime de la France : le Député relance le Premier Ministre

Le 3 novembre dernier à l’Assemblée nationale, Annick GIRARDIN interpelait le Gouvernement sur la politique maritime de la France peu ambitieuse, compte tenu du potentiel de développement économique, énergétique et scientifique que représente le vaste domaine maritime de notre pays (2ème rang mondial).

Pour le Député de l’Archipel, les enjeux liés à la mer sont primordiaux pour notre avenir. Aussi, une prise de conscience et une reconnaissance de la vocation maritime de la France deviennent impératives au plus haut niveau de l’Etat.

A la veille de la cinquième édition des Assises de l’économie maritime et du littoral à Brest les 1er et 2 Décembre prochains, Annick GIRARDIN saisit par courrier François FILLON afin de renouveler sa plaidoirie pour une réorganisation et un renforcement des moyens au service de la politique maritime de la France.

Le courrier au Premier Ministre :  Politique maritime de la France : le Député relance le Premier Ministre dans Maritime pdf fillon191109.pdf




mes questionslibres |
sahara occidental 2007 |
Le Gars de la Royal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | résistons au sarkozysme
| Jean et Nicolas
| le Rance président