• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 27 novembre 2009

Archive journalière du 27 nov 2009

Fracture numérique et TNT : un amendement pour de nouvelles garanties dans les collectivités d’outre-mer

Après le Sénat, la proposition de loi sur la fracture numérique arrive à l’Assemblée nationale lundi. Ce texte a pour ambition d’encadrer et accompagner la suppression de la télé hertzienne et le passage au « tout TNT ».

Les députés radicaux de gauche (PRG) et apparentés se sont saisis de cette question et défendront de nombreux amendements (11 en l’état) qui visent à assurer qu’aucun territoire, que ce soit en outre-mer, dans les zones de montagne ou dans le rural profond, ne soit laissé pour compte suite à cette réforme.

Un de ces amendements concerne tout particulièrement l’Archipel : il s’agit d’étendre la garantie de couverture en TNT aux collectivités d’outre-mer, que sont Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna (dont le député fait également partie de notre groupe), Saint-Martin, Saint-Barthélémy ou encore Mayotte, dans l’attente que cette collectivité devienne un Département d’Outre-Mer.
Fracture numérique et TNT : un amendement pour de nouvelles garanties dans les collectivités d'outre-mer dans Médias pdf fracturenume142rique.pdf

Nous connaîtrons le sort de cet amendement lundi soir, dans l’Hémicycle.

A l’Assemblée : le député de l’Archipel dans les débats sur le Grand Paris

Cette semaine à l’Assemblée est examiné le projet de loi créant le Grand Paris, nouvelle instance d’aménagement de l’Île de France avec comme projet-phare un métro automatique en « huit » reliant La Défense et les aéroports.

Le député de l’Archipel est intervenue à plusieurs reprises au nom des députés radicaux de gauche (PRG) et apparentés, notamment dans la défense d’une série d’amendements visant à renforcer le rôle des collectivités locales – et notamment des mairies – dans la définition du projet, ou encore pour assurer que ce texte préserve le lien avec les réseaux de transports au niveau national. En effet, ce projet n’est pas une simple affaire francilienne, ne serait-ce que par son coût – pas moins de 21 milliards d’euros.

Le scrutin public sur ce texte aura lieu dans l’Hémicycle mardi prochain.




mes questionslibres |
sahara occidental 2007 |
Le Gars de la Royal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | résistons au sarkozysme
| Jean et Nicolas
| le Rance président