Réunions publiques

Dans le cadre de la campagne des législatives pour le deuxiéme tour, nous organisons deux réunions publiques. Nous invitons l’ensemble des résidents de l’Archipel, mais aussi les organismes socio-professionnels, les mouvements politiques locaux et les associations qui souhaiteraient, à cette occasion, venir débattre de l’avenir de nos îles.

  • A MIQUELON, la réunion publique se tiendra le   Mardi 12 Juin à 18h30.
  • A SAINT-PIERRE, la réunion publique est programmée pour le   Jeudi 14 Juin prochain à 18h30.

Les lieux vous seront confirmés dans un prochain communiqué.

Venez nombreux pour débattre et échanger sur les projets qui concernent nos îles.

Ces rencontres seront suivies d’un « pot de la citoyenneté » où vous êtes toutes et tous conviés.

Résultats premier tour

SAINT-PIERRE ET MIQUELON

Gérard Grignon : 1098 voix
Annick Girardin : 966 voix
Karine Claireaux : 463 voix
Marc Plantegenest : 377 voix
Bernard Le Soavec : 206 voix
Nuls : 123

Entretien télévisé sur RFO

http://www.dailymotion.com/video/y5X3UQrGIMvoaftAs

Entretien télévisé d’Annick GIRARDIN avec les journalistes de RFO Saint-Pierre et Miquelon.
(Avec l’aimable autorisation de RFO SPM).

Réunion publique ce soir !

invitation.gif

Contrat de Projet 2007-2013

Mon propos, en séance officielle du Conseil Territorial ce jour, a été essentiellement une reprise du texte écrit hier et mis en ligne ce matin sur mon blog.

À plusieurs reprises déjà, j’ai relayé les commentaires des nombreux socio-professionnels que j’ai rencontrés à propos du Contrat de Projet 2007-2013. Ils ont été unanimes pour dire que ce Contrat de Projet est mal ficelé et insuffisant pour répondre aux besoins de l’Archipel.

Insuffisant pour la relance de l’activité et de l’économie, insuffisant pour la protection de notre environnement et pour l’amélioration du cadre de vie, insuffisant pour le développement de la culture.

J’en veux pour preuve l’avis du Comité Economique et Social, qui s’est réuni à ce sujet la semaine dernière, sous la Présidence de son tout nouveau Président, Monsieur Max Olaïzola.
Je vous invite à lire cet avis aux conclusions sans équivoque.

Contrat de Projet 2007-2013 dans Economie pdf cescontratdeprojet.pdf
Il démontre que mon analyse et les inquiétudes que j’ai pu exprimer depuis 6 mois sur cette négociation entre l’Etat et le Conseil Territorial, étaient malheureusement justes et pertinentes.

Pendant plus d’une heure j’ai discuté et échangé avec le Président du Conseil Territorial sur les différentes « fiches projet » contenues dans ce contrat. Mon avis n’a pas changé : il aurait fallu faire mieux, beaucoup mieux compte tenu de la situation catastrophique dans laquelle se trouve l’Archipel.
Pour cela il aurait suffi de travailler en concertation avec l’ensemble des élus (je pense particulièrement aux maires des deux communes), avec les services de l’État et avec l’ensemble des socio-professionnels. Il est évident que nous aurions été alors plus fort dans la négociation.

Toutefois malgré, notre grande déception sur le résultat financier de cette négociation et nos divergences d’approche du dossier avec la majorité, mon collègue et moi-même avons déclaré que si l’assemblée prenait la décision d’approuver ce Contrat de Projet, nous ne ferions pas obstacle à son choix, estimant que certaines opérations sont urgentes et indispensables à un redémarrage attendu d’un minimum d’activité économique. Nous pensons bien évidemment ici à tous les saisonniers sur qui l’inquiétude et la précarité pèsent un peu plus chaque jour.

Annick GIRARDIN.

Un hasard du calendrier ou manipulation électorale pas très orthodoxe !!!

Alors que nous sommes à quelques jours des élections législatives, le Conseil Territorial organise ce mardi 5 juin une séance officielle avec comme  principal ordre du jour : le « Contrat de Projet  Etat – Collectivité  2007-2013 », validé en commission interministérielle en avril dernier.

Que la vie de la Collectivité  ne s’arrête pas pendant les élections, soit ! Mais lorsque le principal dossier de séance est au centre du bilan du Député sortant, membre de la majorité du Conseil Territorial, et que celui-ci estime et déclare être l’un des acteurs principaux de ce travail… ça sent quand même un peu la manipulation !

Le Contrat de Projet (ex contrat de Plan) est un sujet primordial qui détermine le soutien financier de l’Etat pour les 7 ans à venir dans plusieurs secteurs d’intervention :

- Développement économique (produit de la mer – agriculture – tourisme)
- Transport
- Formation
- Environnement
- Coopération régionale
- Culture
- Sports…

Ce Contrat de Projet aurait donc mérité une grande diffusion afin d’en informer  la population par une publication, des émissions spéciales, des débats, des interventions des professionnels des secteurs concernés… Mais la campagne  électorale officielle ne permettra pas cette information à la hauteur de l’importance de l’événement. Et soyons clairs, le président du Conseil Territorial ne pouvait l’ignorer, la date n’a pas été choisie de manière anodine. Et ça, je le regrette fortement.

Ce Contrat de Projet, annoncé comme une véritable réussite par le Député, est plus que décevant : il ne répond pas aux besoins de l’Archipel.

Le projet est chiffré à 43 millions d’euros, mais l’engagement de l’Etat n’est que de 19 millions d’euros. Le reste est à prendre dans les « poches » du Conseil Territorial… qui n’a pas le premier sou !

De qui se moque-t’on ?  Alors que le président vient de nous dire qu’il peut tout juste payer les salaires, comment mobiliser les 23 millions nécessaires ? Même avec l’aide des fonds européens (IX et X ème FED), ce sera extrêmement difficile.

Sur ce contrat, l’ensemble des socio-professionnels que j’ai rencontré, sont unanimes : c’est insuffisant pour les besoins de l’archipel, pour la relance de l’activité et de l’économie, pour la protection de notre environnement et pour l’amélioration du cadre de vie.

Plusieurs projets sont sous-évalués, d’autres irréalistes, certains objectifs complètement fantaisistes. L’un des points inquiétants est notamment l’abandon du projet d’aménagement de la piste de Miquelon. Quid, des liaisons aériennes  entre Miquelon et Saint-Pierre ???

L’annonce officielle de ces 43 millions à quelques jours des élections est encore un effet d’annonce, c’est une habitude du Député.

Moi je ne crois plus au Père Noël et bon nombre d’électrices et d’électeurs non plus. !

Je crois aux dossiers bien montés, je crois en l’effort et au travail collectif. Je veux des résultats bien supérieurs à ceux-là pour l’Archipel et pour ses habitants.

1...191192193194195196



Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus