Archive pour la Catégorie 'Médias'

Page 3 sur 8

Economag : Saint-Pierre-et-Miquelon, un micro-territoire de la mondialisation

capturedcran20101124115524.jpgCe mardi 23 novembre était diffusé sur France Ô, dans le cadre du magazine économique « Economag », un documentaire de 55 minutes sur l’Archipel, réalisé par Frédéric BALLAND et Jane BIRMANT, intitulé  « Saint-Pierre-et-Miquelon, un micro-territoire de la mondialisation », et auquel a participé le Député.

Le sujet : L’archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon, isolé dans l’Atlantique Nord à 25 km au sud de l’île de Terre-Neuve au Canada, est une collectivité d’outre-mer gouvernée par un Conseil territorial compétent en matière d’impôts, de régime douanier, de construction et de logement. Comment est redistribué le budget de ce territoire singulier ? Quelles sont ses perspectives ? de développement économique ?

Vous pouvez revoir cet intéressant documentaire sur pluzz.fr, le site de rediffusion en ligne des émissions de France Télévision, à l’adresse :

http://www.pluzz.fr/economag-2010-11-23-21h45.html

Le Député, invité de « La radio de la mer »

dscn2558.jpgLe mardi 9 novembre dernier, Annick GIRARDIN était l’invitée de « La Radio de la Mer » sur la tranche 12-13h.

Le journaliste David DUMONT avait assisté en septembre au 2ème Débat du Palais d’Iéna : “La France retrouve enfin ses océans”, auquel était invité notre Député qui participait notamment à la table ronde dont le thème était : “Des ressources à valoriser au-delà des conflits d’usage”.

Interpellé par l’intervention d’Annick GIRARDIN au cours de ces débats, le rédacteur en chef a voulu en savoir plus sur l’Archipel et ainsi faire mieux connaître  Saint-Pierre-et-Miquelon à ses auditeurs, ce petit bout de France en Amérique du Nord.

Durant 1 heure, David DUMONT a reçu Annick GIRARDIN pour un entretien bien sympathique et décontracté, au cours duquel le Député a pu présenter nos îles, leur histoire, notre culture, nos problématiques et ses espoirs pour l’Archipel.

Voici donc 3 extraits de cet entretien (avec l’aimable autorisation de « La radio de la mer ») :

  • Extrait 1 :
  • Extrait 2 :
  • Extrait 3 :

Pour en savoir plus sur « La radio de la mer »: www.laradiodelamer.com

Retour sur la TNT : les précisions du Député

Hier, mardi 9 novembre, Annick GIRARDIN est revenue au cours d’une interview radio pour RFO sur l’objectif de son courrier du 8 novembre au Président du CSA, concernant le retard et la gestion floue des modalités de mise en oeuvre de la TNT à Saint-Pierre-et-Miquelon et son mécontentement quant au coût supplémentaire que devraient supporter les Saint-Pierrais et Miquelon à cause du cryptage.

Voici l’intégralité de la déclaration du Député :

La TNT à Saint-Pierre-et-Miquelon : un cap difficile à passer…

Ce lundi 8 novembre, le Député a saisi le Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel concernant la mise en oeuvre pour le moins « chaotique » de la Télévision Numérique Terrestre à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Annick GIRARDIN a exprimé auprès de Michel BOYON ses inquiétudes et celles des Saint-Pierrais et Miquelonnais à l’heure où l’Archipel doit passer le cap de la TNT (passage prévu le 30 novembre prochain), concernant notamment les modalités d’équipement, de réception et la mise en place d’un cryptage supplémentaire qui ferait de Saint-Pierre-et-Miquelon une spécificité sur le territoire français (une de plus !), dont on se passerait bien.

Le courrier au Président du CSA : La TNT à Saint-Pierre-et-Miquelon : un cap difficile à passer... dans Médias pdf csa081110.pdf

Ce courrier a été envoyé en copie pour information à la Secrétaire d’Etat Chargée de la Prospective et du Développement De l’Economie Numérique, au Ministre de la Culture et au Ministre de l’Outre-mer.

Cette inquiétude semblerait d’autant plus fondée que, selon les rumeurs parisiennes, l’arrivée de la TNT dans l’Archipel serait reportée à une date encore indéfinie en 2011 !

Le Député a donc saisi ce jour par courrier les membres du Conseil des élus de l’Archipel, afin de leur transmettre copie de son courrier au Président du CSA et de leur demander d’intervenir pour faire avancer correctement ce dossier et faire en sorte que les Saint-Pierrais et Miquelonnais soient traités sur le même pied d’égalité que leurs concitoyens français de Métropole et d’Outre-mer.

Le courrier au Conseil des élus : pdf dans Médias celus091110.pdf

Pour mémoire, le conseil des élus est composé du Sénateur, Denis DETCHEVERRY, du Président du Conseil territorial, Stéphane ARTANO, du Maire de Saint-Pierre, Karine CLAIREAUX, du Maire de Miquelon, Stéphane COSTE, du Conseiller Economique et Social, Gérard GRIGNON, de la Présidente de la CACIMA, Monique WALSH, du Président du CES, Max OLAISOLA et de la Présidente de la CPS, Jacqueline ANDRE.

Retransmission de « France Inter » sur Miquelon

Au cours de l’été plusieurs habitants de Miquelon ont signalé au Député les difficultés de réception sur Miquelon de la station de radio publique « France Inter ».

Annick GIRARDIN a transmis l’information au Directeur Régional de RFO, à qui elle demande dans un courrier daté du 3 septembre, la mise en place d’un relais de transmission à la « Pointe au cheval » (comme pour Radio Saint-Pierre-et-Miquelon), afin que les habitants de Miquelon puissent bénéficier de la même offre culturelle publique que leurs concitoyens de Saint-Pierre.

Le courrier du Député : Retransmission de rfo030910.pdf

Questions écrites au Gouvernement : des réponses…

Le Député a reçu en ce mois de juillet des réponses à trois questions écrites qu’elle avait posé au Gouvernement :

Question N° : 65412
Ministère interrogé : Culture et communication
Objet : l’avenir de RFO

Question publiée au JO le : 01/12/2009 page : 11292
Réponse publiée au JO le : 06/07/2010 page : 7570
Texte de la question

Mme Annick Girardin alerte M. le ministre de la culture et de la communication sur l’avenir du réseau France outre-mer (RFO) dans la nouvelle organisation de France Télévisions. En effet, depuis plusieurs années, le Gouvernement et les responsables de France Télévisions se sont engagés à plusieurs reprises à ce que la production propre de RFO soit développée, que la visibilité de l’outre-mer soit améliorée et que la mobilité et la promotion des personnels soit facilitée. Or tous les constats amènent à conclure qu’aucun de ces engagements n’est tenu pour l’instant : la production locale a diminué sur les antennes régionales de RFO, France Ô rediffuse des programmes vieux de plusieurs années, les antennes nationales demeurent fermées aux programmes de RFO, les sujets concernant l’outre-mer sont quasi-absents des journaux métropolitains et les inégalités entre les professionnels de RFO, dont tout particulièrement les originaires de l’outre-mer, et leurs collègues des autres chaînes sont toujours aussi grandes. À la veille de l’arrivée de la TNT en outre-mer qui mettra inévitablement RFO en difficulté par la diffusion directe des chaînes auxquelles il s’alimente, l’absence singulière de cadres de RFO de la nouvelle organisation de France Télévisions se fait sentir. Aussi, elle lui demande les intentions du Gouvernement quant aux mesures d’urgence à mettre en place pour assurer à RFO toute sa place au sein de la nouvelle organisation, mesures pouvant inclure notamment l’identification d’un budget affecté à l’augmentation de l’offre propre de RFO, des engagements chiffrés de diffusion des programmes de RFO dans le cahier des charges révisé, un plan de gestion prévisionnelle des personnels de RFO, avec des objectifs quantitatifs de mobilité et de promotion, ou encore la préservation, au minimum, d’une direction du réseau ultramarin indépendante de la direction du réseau métropolitain.

Lire la suite de ‘Questions écrites au Gouvernement : des réponses…’

12345...8



mes questionslibres |
sahara occidental 2007 |
Le Gars de la Royal |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | résistons au sarkozysme
| Jean et Nicolas
| le Rance président